23 octobre 2018

Mardi poésie - Baudelaire : Elévation





Au-dessus des étangsau-dessus des vallées
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers, 
Par delà le soleil, par delà les éthers
Par delà les confins des sphères étoilées

Mon esprit, tu te meus avec agilité
Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde, 
Tu sillonnes gaiement l'immensité profonde 
Avec une indicible et mâle volupté

Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides ; 
Va te purifier dans l'air supérieur
Et bois, comme une pure et divine liqueur 
Le feu clair qui remplit les espaces limpides

Derrière les ennuis et les vastes chagrins 
Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse 
S'élancer vers les champs lumineux et sereins ; 

Celui dont les penséescomme des alouettes
Vers les cieux le matin prennent un libre essor
Qui plane sur la vie, et comprend sans effort 
Le langage des fleurs et des choses muettes ! 


Élévation 
Poème de Charles Baudelaire 

Read more at http://www.dico-poesie.com/poeme/penser/1/2.php#vUOOGq5h8oTDcoiv.99

21 octobre 2018

Petit jeu de lettres 2018 -187


Mot :  ATRIPODANATOCLASTE

Anagrammes : altercations - protestation - réadaptation - tractations - intraitable - adapter - consolidera - parasite 


          Malgré toutes les altercations et la protestation générale, la réadaptation du comité d'entreprise eut lieu. Les tractations durèrent longtemps mais le PDG restait intraitable. Il y avait eu trop de libertés et de débordements l'année passée. Il fallait mieux adapter les privilèges.  Il consolidera donc son point de vue en éliminant le parasite principal : l'abuseur qui était à la tête du comité.

Violette WR le 21 10 2018

14 octobre 2018

Petit jeu de lettres 2018 (186)


Lettres en vrac : EEEIOUHMPQTTY
Mot trouvé : emphytéotique

Anagrammes : hoquetée - Timothée - imputée - typique - tempête - quitte

          Le paysan Timothée hoquette de colère et explique au médiateur de la mairie que son père avait signé un bail emphytéotique pour le terrain sur lequel il cultive du blé depuis cinquante ans et que le délai n'est que dans dix ans. Donc la taxe qui lui est imputée n'a pas de raison d'être. C'est une erreur typique de la mairie depuis trois ans où il se bat sans relâche. Il s'en fout que la tempête éclate avec celui qui veut en faire une parcelle constructive, il est dans son bon droit. Il quitte donc la mairie avec tous ses papiers content d'avoir mis de l'ordre dans ses affaires avec le nouveau maire.

Violette WR le 14 octobre 2018

10 octobre 2018

Dalida : Le temps des fleurs



DALIDA
Le temps des fleurs


pour


Mardi poésie



PREMONITION

Un jour, tu m’as quittée !
Tu vogues désormais
Sur un océan creux
Nous ne sommes plus deux.


Nous avons dérivé
Sur des mers délavées
Comme ces troncs de bois
Bons pour tailler des croix


Je suis cette étrangère
Au visage de pierre
Au corps papier mâché
Avec qui tu es fâché

Bonjour du bout des dents
C’est presqu’un accident
Lorsque nous nous frôlons
Et que nous nous parlons

Faut-il se lamenter
Faut-il s’en contenter
Le temps devient préface
D’un amour qui s’efface.

Sarah GEORGES

Chansons françaises : Charles Aznavour



En hommage à un grand chanteur disparu

pour

07 octobre 2018

Petit jeu de lettres 185

Géré par Lady Marianne

Lettres en vrac : AEIIUCDLMN
Mot trouvé : Adminicule

Anagrammes : 
Claudine - acidulé - culmine - élimine - décime - Claude - lucide

Claudine avec son ton acidulé ne prenait jamais de risque dans ses paroles. Son intelligence culmine au sommet de sa mauvaise foi. Elle élimine toutes les difficultés en restant évasive. Elle décime ceux qui ne sont pas d'accord avec elle. Claude, son mari, la connaissant bien, très lucide, évite les joutes oratoires.

Violette WR le 7 10 2018

02 octobre 2018

Mardi poésie

Résultat de recherche d'images pour "horloge"
L'horloge
Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible,
Dont le doigt nous menace et nous dit :  » Souviens-toi !
Les vibrantes Douleurs dans ton coeur plein d’effroi
Se planteront bientôt comme dans une cible,
Le plaisir vaporeux fuira vers l’horizon
Ainsi qu’une sylphide au fond de la coulisse ;
Chaque instant te dévore un morceau du délice
A chaque homme accordé pour toute sa saison.
Trois mille six cents fois par heure, la Seconde
Chuchote : Souviens-toi ! – Rapide, avec sa voix
D’insecte, Maintenant dit : Je suis Autrefois,
Et j’ai pompé ta vie avec ma trompe immonde !
Remember ! Souviens-toi, prodigue ! Esto memor !
(Mon gosier de métal parle toutes les langues.)
Les minutes, mortel folâtre, sont des gangues
Qu’il ne faut pas lâcher sans en extraire l’or !
Souviens-toi que le Temps est un joueur avide
Qui gagne sans tricher, à tout coup ! c’est la loi.
Le jour décroît ; la nuit augmente, souviens-toi !
Le gouffre a toujours soif ; la clepsydre se vide.
Tantôt sonnera l’heure où le divin Hasard,
Où l’auguste Vertu, ton épouse encor vierge,
Où le repentir même (oh ! la dernière auberge !),
Où tout te dira : Meurs, vieux lâche ! il est trop tard !  »
Charles Baudelaire, Les fleurs du mal

Pour mardi poésie géré par Lady Marianne

01 octobre 2018

Nouvel abécédaire 3 sujets avec la lettre A



Pour le 6 octobre 2018
(Je le publie aujourd'hui mais je le remettrai samedi)
Le prochain avec la lettre B sera sur mon blog Histoire de mots et ce sera pour le 13 octobre 2018

Un nouvel abécédaire
Lettre A

Ecrire une histoire courte avec un personnage dont le nom commence par un A (prénom ou nom), dans une ville commençant par A dans un pays commençant par A

Alphonse
 Albi
Allemagne

          Alphonse habitait depuis peu à Albi après avoir travaillé de longues années en Allemagne.  Son rêve était de vivre sa retraite dans un endroit plus chaud. Son épouse était réticente mais finalement elle commençait à s'habituer à un autre mode de vie. Ils faisaient de grandes ballades sur les berges du Tarn, cela changeait du grand bâtiment en ciment où se trouvait leur appartement.

La suite au prochain épisode...

Violette WR le 02 10 2018

Merci aux participants

LAURENT FUCHS

30 septembre 2018

Jeu de lettres 184

géré par Lady Marianne:

 Lettres en vrac : EEEIILLNNSTV

Mot de 12 lettres trouvé : VITTELIENNES

Anagrammes :
Sentinelle - évités - intensive - inventés - éveille
 - enlisent - veillée - Estelle - Lennie - enlisent - Etienne

          Estelle, mise en sentinelle au coin de l'immeuble, observe de façon intensive les alentours. Pour l'instant rien n'éveille les soupçons. Ces jeux de risque inventés par les garçons lors d'une veillée d'étudiants ont pour instigateur Lennie les grandes oreilles! Le but est de cambrioler un appartement ou une maison et de rapporter un objet insolite mais juste un seul à la fois chaque soir de la semaine. S'ils s'enlisent dans d'autres vols, les ennuis risquent de ne pas être évités.
          Soudain Etienne court comme un lapin, la maison n'était pas vide et la propriétaire hurlait aux voleurs. Il réussit à se cacher, enseveli dans les buissons de la maison du bout de la rue. Les mauvais renseignements venaient d'Estève. Du coup tout le monde monta dans la voiture de Lennie et ils quittèrent le quartier.

Violette WR le 30 septembre 2019

25 septembre 2018

Scène de rue



A Le Barcarès

Pour
géré par COVIX

Mardi poésie : Chant d'automne

Géré par Lady Marianne

Chant d'automne

Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ;
Adieu, vive clarté de nos étés trop courts !
J’entends déjà tomber avec des chocs funèbres
Le bois retentissant sur le pavé des cours.
Tout l’hiver va rentrer dans mon être : colère,
Haine, frissons, horreur, labeur dur et forcé,
Et, comme le soleil dans son enfer polaire,
Mon coeur ne sera plus qu’un bloc rouge et glacé.
J’écoute en frémissant chaque bûche qui tombe ;
L’échafaud qu’on bâtit n’a pas d’écho plus sourd.
Mon esprit est pareil à la tour qui succombe
Sous les coups du bélier infatigable et lourd.
Il me semble, bercé par ce choc monotone,
Qu’on cloue en grande hâte un cercueil quelque part.
Pour qui ? – C’était hier l’été ; voici l’automne !
Ce bruit mystérieux sonne comme un départ.
II
J’aime de vos longs yeux la lumière verdâtre,
Douce beauté, mais tout aujourd’hui m’est amer,
Et rien, ni votre amour, ni le boudoir, ni l’âtre,
Ne me vaut le soleil rayonnant sur la mer.
Et pourtant aimez-moi, tendre coeur ! soyez mère,
Même pour un ingrat, même pour un méchant ;
Amante ou soeur, soyez la douceur éphémère
D’un glorieux automne ou d’un soleil couchant.
Courte tâche ! La tombe attend ; elle est avide !
Ah ! laissez-moi, mon front posé sur vos genoux,
Goûter, en regrettant l’été blanc et torride,
De l’arrière-saison le rayon jaune et doux !
Charles Baudelaire, Les fleurs du mal

23 septembre 2018

Petit jeu de lettres 2018 - 183

modalités en cliquant sur le logo

 Lettres en vrac : AEEIONPRRSTT 
Mot trouvé : Patenôtriers
Définition : fabricants de chapelets catholiques

Anagrammes : porter - reposent - astreinte - protester - transporté - opérante - séparer - épaterai

          Je ne suis pas patenôtrier mais je possède un chapelet que j'ai mis sur une photo dans ma chambre,  pour porter bonheur ou pour simplement éloigner les ondes négatives. Certains les mettent entre les mains des décédés pour qu'ils reposent en paix. La prière du soir ne doit pas être une astreinte sinon inutile de la faire car elle sera inefficace. Qui peut protester sur ce fait ?
          Etre transporté par la foi aide à vivre et n'est pas un sentiment de faiblesse. Elle est opérante lorsque nous y croyons. Il faut séparer la foi de l'ésotérisme, ce sont deux domaines différents.
          Je n'épaterai personne avec mon texte, tant pis, les anagrammes y sont présents.

Violette le 23 septembre 2018

18 septembre 2018

Mardi poésie chez LM

Thème du jour : Horizon

Le front aux vitres de Paul Eluard (Eugène  Emile Paul Grindel)

Le front aux vitres comme font les veilleurs de chagrin
Ciel
 dont j’ai dépassé la nuit
Plaines
 toutes petites dans mes mains ouvertes
Dans
 leur double horizon inerte indifférent
Le
 front aux vitres comme font les veilleurs de chagrin
Je
 te cherche par delà l’attente
Par
 delà moi même
Et
 je ne sais plus tant je t’aime
Lequel
 de nous deux est absent

Violette le 18 septembre 2018
Pour

16 septembre 2018

Petit jeu de lettres 2018 (182)

Modalités en cliquant sur le logo

13 lettres en vrac : AOOOUBDHNPRST
 -
BOUSTROPHEDON

Anagrammes :

Bonheur - bourdons - bouder - redoutons - opter - obturons

          Les petits bonheurs rendent la vie plus agréable. Ils évitent les bourdons à certains moments de la journée.  Sourire devant son miroir met de bonne humeur. Ne pas bouder pour tout et pour rien et surtout devant l'agressivité ne sert à rien. Ne redoutons pas les mauvais coucheurs, un jour ils auront le revers de la médaille. Il faut opter pour le calme et la sérénité même si parfois c'est difficile. Obturons les tiroirs négatifs de notre cerveau.

Violette WR le  16 septembre 2018

11 septembre 2018

Mardi poésie : Notre Dame de Paris de Antoine Latour

Modalités en cliquant sur le logo

Thème : Eglise, monument, architecture

Notre-Dame-de-Paris

Ce poème vivant, seconde Notre-Dame, 
Qui doit se voir encore debout à l'horizon, 
Quand l'autre qui l'inspire et dont il prend le nom, 
Aura dans la poussière exhalé sa grande âme ;

Ce colosse qu'un soir de son rêve de flamme 
L'artiste a vu sortir, fait d'or et de limon, 
Ce chant aux mille échos, où l'ange et le démon 
Mêlent le cri du tigre au soupir de la femme ;

Ce livre de l'enfer et du ciel, le voici : 
Lisez, mais si vers vous un pauvre enfant transi 
Tend la main pour sa sœur qui danse sur la place,

Donnez, ne comptez pas, c'est Dieu qui comptera ; 
Donnez, que votre cœur, en voyant l'humble tasse, 
Se rappelle toujours la brune Esméralda.

Antoine de Latour
1808 -1881

09 septembre 2018

Petit jeu de lettres 181

modalités en cliquant sur le logo

Lettres en vrac : AAEEOCHNRT

ANACHORETE

Anagrammes : acharnée - étanche - racontée - cahotée - tranche - entachera -

          Je ne suis plus une blogueuse acharnée, j'étanche mes activités dans le réel mais aussi dans l'histoire racontée de mon prochain roman. J'en ai marre aussi d'être cahotée d'un côté et de l'autre sans vraiment faire du bon travail car trop dispersée. Je tranche donc en faveur de la réalisation finale de mon manuscrit. Cela n'entachera pas mes autres écrits mais ils seront plus rares.

Violette W-Ruer le 9 septembre 2018




02 septembre 2018

Pause repos

Une semaine de pause pour mon  blog
Fatigue et obligations dans le réel
Un petit recul m'est nécessaire
A bientôt

Violette le 2 septembre 2018

27 août 2018

Scène de rue : hommage à Sylvie


Les extravagances de Sylvie, ma soeur cadette, finissent par me manquer,
Après 18 ans, je maudis toujours cet automobiliste ivre qui a percuté sa voiture le 28 août 2000 à 18h30
Elle avait 48 ans! 

Violette le 28 août 2018

12 août 2018

Petit jeu de lettres 2018

géré par Lady Marianne

12 Lettres en vrac :AEIUUULNRTTT

Mot à trouver : Turlututaine

Anagrammes : Laurent - Aline - turlutaine - attirent - lutte - ruaient  - tentait - tuant - talent - tenait - trainent


          Laurent et Aline sont des habitués de la turlututaine ou de la  turlutaine car ils ne cessent de répéter cent fois les mêmes choses. 
          Laurine, la mamy,  lutte de toutes ses forces pour garder son calme face aux deux turbulents. Ils s'attirent déjà des ennuis à l'école, il aiment la bagarre et se ruaient continuellement sur des plus jeunes. 
          La mamy tentait de les occuper mais quand ils avaient quelque chose en tête il la serinait jusqu'à ce qu'elle cède. Cette fois elle avait décidé de sévir car c'était tuant! 
            Son talent de grand-mère était mis à rude épreuve mais elle tenait bon. Donc pas de glace, pas de bonbon tant qu'ils ne se seront pas excusés et surtout n'aurons pas ramassé toutes leurs affaires qui traînent dans la maison. Ils ont su déranger, ils sauront ranger!

Violette le 12 août 2018

04 août 2018

Le tableau du samedi : Modigliani

Modigliani
sa vie sur Histoires de Mots

Le Grand Nu

Résultat de recherche d'images pour "Le Grand Nu de Modigliani"

1917
Huile sur toile
60.6 x 92.7 cm
Metropolitan Museum of Art
New York

Violette WR
Le 4 août 2018

Pour
géré par Lady Marianne

30 juillet 2018

28 juillet 2018

Le tableau du samedi : Paul Cézanne

Nature morte à la bouilloire

Nature morte à la bouilloire

Huile sur toile
1867-1869
64.5 x 81 cm
Musée d'Orsay à Paris

          La vie de Paul Cézanne sur Histoire de Mots

Pour 
cliquer sur le logo