03 mai 2017

Les adieux de Dalida


Dalida  (Yolanda Cristina Gigliotti)
*
Né au Caire le 17 janvier 1933 et issue d'une famille émigrée en Egypte. Décédé le 3 mai 1987, il y a juste 30 ans.
Son père est premier violon à l'Opéra du Caire et sa mère, couturière.
1954 : elle remporte le prix du concours de Miss Egypte et tourne dans plusieurs films.
La veille de Noël 1954, elle arrive à Paris où elle décide de tenter sa chance dans le cinéma.
Déçue dans ses ambitions cinématographiques, elle se tourne vers la chanson.
Ses rencontres avec Lucien Morisse, directeur artistique pour Europe 1 et avec Eddie Barclay producteurs de disques, vont changer le cours de sa carrière.
Rebaptisée Dalida, elle enregistre un premier disque "Madonna" pour Barclay.
1956 : "Bambino" fut un immense succès.
Elle fait ensuite la première partie du spectacle de Charles Aznavour sur la scène de l'Olympia.
S'en suivent des années de succès dans le monde entier.
"Le petit Gonzalès" et "La danse de Zorba" font d'elle la préférée des français.  
Dans les années 1970 elle parvient à résister à la vague Yéyé et reste toujours aussi populaire
1972 : interprétation avec Alain Delon de "Paroles..paroles"
1973 : "il venait d'avoir 18 ans" conforte son succès.
Elle est la première à importer le disco en France.
1981 : Elle a vendu 85 millions de disques dans le monde mais affectée par le suicide de plusieurs de ses proches, en raison de son travail acharné, elle tombe dans la dépression.
Le 3 mai 1987 elle se suicide en ne laissant que ces quelques mots "La vie m'est insupportable, pardonnez-moi" Elle avait 54 ans!

Violette W-Ruer le 3 mai 2017
texte en partie tiré de mon agenda

8 commentaires:

  1. un triste destin ! bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Bien ces notes !!
    Avec les multiples drames qu'elle a vécus, ce n'est plus si étonnant qu'elle ait fini comme ça !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle n'a pas eu de chance en amour
      J'aimais beaucoup ses chansons
      Bisous

      Supprimer
  3. Les gens riches et célèbres ne trouvent pas toujours le bonheur.

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Violette,
    Elle n'a pas eu d'hommes qui aimaient Gigliotti, mais plutôt Dalida.
    c'est bien triste.
    Bonne soirée
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En une phrase tu as résumé tout le problème.
      Gros bisous

      Supprimer