16 décembre 2017

Bretonnes dansant, Pont-Aven : Gauguin


Oeuvre de Gauguin

Bretonnes dansant, Pont Aven
Huile sur toile de 1888
dimensions : 73 X 92.7 cm
Exposée au National  Gallery of Art à Washington

          A la fin du mois de janvier 1888, Gauguin est de retour à Pont-Aven. Les mois qui suivent sont fertiles en inventions. L'artiste adopte un style de plus en plus personnel. L'influence de l'impressionnisme se fait encore sentir. L'originalité de ce tableau tient à ses fillettes démesurément grandes par rapport au muret du chien et à l'opposition entre la légèreté des bras et la lourdeur des sabots, renforcée par le contraste des couleurs.

Lettre à Schuffenecker en février 1888 :

"J'aime la Bretagne : j'y trouve le sauvage, le primitif. Quand mes sabots résonnent sur cer sol de granit, j'entends le temps sourd, mat et puissant que je cherche en peinture"

Précision : Gauguin et Schuffenecker Emile (peintre mineur) se sont rencontrés en 1872. Voir ICI

Tiré d'un livre sur Gauguin
Violette Dame mauve le 16 décembre 2017

Pour le tableau du samedi de Lady Marianne

12 commentaires:

  1. Oui, Violette, très mignonnes ces jeunes filles bretonnes qui dansent et Gauguin n'a pas l'air d'en être à un clin d'oeil près, pour notre bonheur : les trois ifs entre le clocher et la vénérable muraille me paraissent issus tout droit d'un paysage méridional et pourquoi pas ! Merci beaucoup pour ce choix et pour les extraits de livre. Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai une collection de livres sur la peinture alors j'en profite.
      Bisous et merci de ta visite.

      Supprimer
  2. tu as des soucis avec OB-
    et moi avec tes liens - à chaque fois le lien ne mène nulle part- si à des annonces - je viens par mes favoris-
    un bug chez Ob sans doute mais vous n'êtes que deux à vous plaindre-
    OB est très bien - au moins les articles arrivent à temps-
    cet article n'est pas dans ma messagerie ??
    sinon je serais venue -
    gros bisous- bonne fin de journée-

    RépondreSupprimer
  3. Les sabots sont vraiment énormes, de vrais sabots de campagnardes !
    Merci pour ce Gauguin que je ne connaissais pas du tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai trouvé par hasard en feuilletant un livre
      Merci de ta visite
      Bisous

      Supprimer
  4. Bonsoir,
    Une belle toile, j'aime bien cette transition dans son oeuvre.
    Les couleurs n'ont pas vieillies.
    Bonne soirée
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. elles sont très belles ces Bretonnes... J'aime mieux cette facture que celles de la période
    tahitienne qui présente trop d'aplat et pas assez de perspective... Elle sont joyeuses jusqu'au petit chien !
    avec le sourire

    RépondreSupprimer